Les feuillets des Radis

Forum des ami-es des feuillets des Radis
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
(ra)Dijon

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Mar 2 Juin 2015 - 17:50

Texte de Dijon (peu retravaillé) "Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire !"

 Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'as dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai donc été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
 L'entretient s'est bien passé et, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fut donc pris à l'essaie.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et couru le ranger. Je fit de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre.
 Ce dernier me répliqua, un peu agacé : "Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer."
 Il prit un second chariot et l’amena dans la salle correspondante. "Commence par pré ranger les livres, sa t'aideras à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
- Quelles autres tâches ?
- Ranger, c'est pour sa qu'on est payer, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdu dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots."
 Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les mis dans l'ordre dans lesquels on allait les ranger dans notre parcours dans la salle.
 Au premier rayon, on avait que trois livres à ranger, mais cela lui pris plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
 "Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener les livres consultés à l’accueil, ya toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux même. Et on se retrouve avec des livres perdu dans les rayons. La direction, y voient juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, not métier c'est beaucoup plus que sa. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe."
 En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est la première fois que je le faisait bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaire pour bien le faire.


Dernière édition par (ra)Dijon le Ven 10 Juil 2015 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radinouk

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Mer 3 Juin 2015 - 16:47

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai donc été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
 L'entretien s'est bien passé et, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fut donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courut le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre.
 Ce dernier me répliqua, un peu agacé : "Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer."
 Il prit un second chariot et l’amena dans la salle correspondante. "Commence par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
- Quelles autres tâches ?
- Ranger, c'est pour ça qu'on est payer, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdu dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots."
 Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les mit dans l'ordre dans lequel on allait les ranger dans notre parcours dans la salle.
 Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
 "Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener les livres consultés à l’accueil, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier c'est beaucoup plus que ça. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe."

 En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est la première fois que je le faisais bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaire pour bien le faire.


A revoir : 

L'entretien s'est bien passé et, ["car après tout" me parait mieux dire ce que tu cherches à exprimer] après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent.

Il prit un second chariot [C'est le premier chariot de la situation, tu peux mettre "nouveau"] et l’amena dans la salle correspondante. 

"puis les mit dans l'ordre dans lequel on allait les ranger dans notre parcours dans la salle. = C'est pas génial. "Il les classa /ordonna selon le parcours imposé par la salle" 


aux usagers de ramener les livres consultés à l’accueil [plutôt : aux usagers de ramener à l’accueil les livres consultés  / La première formule peut laisser comprendre qu'on parle de livres consultés à l'accueil.] 

En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers [Ici un plus que parfait "J'avais fait" serait mieux pour conserver la logique temporelle du texte] .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Jeu 4 Juin 2015 - 9:48

Une jolie histoire, j'aime bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ra)Dijon

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: suite aux commentaires ci dessus   Jeu 9 Juil 2015 - 11:59

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
 L'entretien s'est bien passé car, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fus donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courut le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre.
 Ce dernier me répliqua, un peu agacé : "Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer."
 Il prit un nouveau chariot et l’amena dans la salle correspondante. "Commences par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
- Quelles autres tâches ?
- Ranger, c'est pour ça qu'on est payé, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdu dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots."
 Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les classa selon le parcours imposé par la salle pour les ranger.
 Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
 "Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener à l’accueil les livres consultés, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier c'est beaucoup plus que ça. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe."

 En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est la première fois que je le faisais bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaire pour bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Mer 15 Juil 2015 - 15:28

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
L'entretien s'est bien passé car, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fus donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courut le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre.
Ce dernier me répliqua, un peu agacé : « Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer.»
Il prit un nouveau chariot et l’amena dans la salle correspondante. « Commence par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.»
« - Quelles autres tâches ? »
« - Ranger, c'est pour ça qu'on est payé, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdus dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots.»
 Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les classa selon le parcours imposé par la salle pour les ranger.
Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
« Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener à l’accueil les livres consultés, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier c'est beaucoup plus que ça. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe. »

En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est la première fois que je le faisais bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaire pour bien le faire.



J'ai enlevé le s à l'impératif "Commences".
Je me pose la question des guillemets pour chaque tirade, outre le fait d'avoir changé les guillemets anglosaxons en guillemets français...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure



Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Sam 25 Juil 2015 - 21:21

D'une manière générale, quant il s'agit de dialogues, je suis contre les guillemets.
Je propose ça : 

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
L'entretien s'est bien passé car, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fus donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courus le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre. Ce dernier me répliqua, un peu agacé : 
— Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer.
Il prit un nouveau chariot et l'amena dans la salle correspondante :
— Commence par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
Quelles autres tâches ?
— Ranger, c'est pour ça qu'on est payé, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdus dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots.
Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les classa selon le parcours imposé par la salle pour les ranger.
Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
— Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener rapporter à l’accueil les livres consultés, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier, c'est beaucoup plus que ça. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe. 

En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est c'était la première fois que je le faisais bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaires pour bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ra)Dijon

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: II   Mar 4 Aoû 2015 - 7:00

Ok, la dernière version de Laure me plais, je considère la relecture I fini si personne à rien à y ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sabrina radis

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   Jeu 13 Aoû 2015 - 15:17

Pour relecture II RAS.Laure a écrit:
D'une manière générale, quant il s'agit de dialogues, je suis contre les guillemets.
Je propose ça : 

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
L'entretien s'est bien passé car, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fus donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courus le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre. Ce dernier me répliqua, un peu agacé : 
— Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer.
Il prit un nouveau chariot et l'amena dans la salle correspondante :
— Commence par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
Quelles autres tâches ?
— Ranger, c'est pour ça qu'on est payé, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdus dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots.
Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les classa selon le parcours imposé par la salle pour les ranger.
Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
— Tu vois, on a beau dire aux usagers de ramener rapporter à l’accueil les livres consultés, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier, c'est beaucoup plus que ça. Si on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe. 

En presque deux ans d'intérim, j'ai fait beaucoup de métiers. Mais là, c'est c'était la première fois que je le faisais bien. C'est aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaires pour bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ra)Dijon

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: final   Sam 22 Aoû 2015 - 8:59

version définitive si sa vous vas.
j'me pose la [size=13]q[size=13]uestion de la concordance des temps pour la fin, alors [size=13]j'ai tout passé à l'imparfait, mai[size=13]s c'est ptet pas pertin[size=13]ent[size=13].[/size][/size][/size][/size][/size][/size]



"Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire !"

Après avoir arrêté l'école, je multipliais les courtes missions d'intérim dans la manutention. Quand ma cousine, étudiante à l'époque, m'a dit qu'ils cherchaient du monde à la bibliothèque de sa fac, j'ai été particulièrement enthousiaste à l'idée d'avoir enfin un revenu régulier.
L'entretien s'est bien passé, car, après tout, être magasinier dans un entrepôt ou une bibliothèque n'est pas si différent. Je fus donc pris à l'essai.
Après une brève formation sur le système de classement, on me chargea d'assister un collègue en poste. Ce dernier me confia un chariot plein de livres à ranger. Soucieux de décrocher ce poste, je me jetai sur le premier livre de la pile et courus le ranger. Je fis de même avec le reste du chariot, puis retournai voir le collègue pour en avoir un autre. Ce dernier me répliqua, un peu agacé : 
— Déjà ?!? Tu travailles trop vite pour un fonctionnaire ! Viens, je vais te montrer.
Il prit un nouveau chariot et l'amena dans la salle correspondante :
— Commence par pré-ranger les livres, ça t'aidera à accomplir les aut' tâches et à gagner du temps.
— Quelles autres tâches ?
— Ranger, c'est pour ça qu'on est payé, mais c'est la partie émergée de l'iceberg. Pour que la bibliothèque fonctionne bien, il faut aussi chercher les livres dérangés et/ou perdus dans les rayons, pas juste attendre qu'ils arrivent sur les chariots.
Il étala calmement les livres du chariot sur une table, puis les classa selon le parcours imposé par la salle pour les ranger.
Au premier rayon, on n'avait que trois livres à ranger, mais cela lui prit plus de cinq minutes, car il farfouillait en même temps. Il ne s'arrêta qu'après avoir examiné la totalité du rayon. Il en sortit un livre.
— Tu vois, on a beau dire aux usagers de rapporter à l’accueil les livres consultés, y a toujours des petits malins pour croire qu'ils peuvent les ranger eux-mêmes. Et l'on se retrouve avec des livres perdus dans les rayons. La direction voit juste le nombre de chariots pleins à l'entrée des archives. Mais, en réalité, notre métier, c'est beaucoup plus que ça. Si l'on veut offrir un service public de qualité, le rangement des chariots devient presque une tâche annexe. 

En presque deux ans d'intérim, j'avais fait beaucoup de métiers. Mais là, c'était la première fois que je le faisais bien. C'était aussi la première fois qu'on me donnait le temps et la vision d'ensemble nécessaires pour bien le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ARTICLE] Atelier décriture du 13 prairial 223 (1er juin 2015) 2 400
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atelier d'écriture de Mai/Juin 2012 : Proposition de thèmes
» Interview : Atelier d'écriture
» Ohiro Maïtera [validé]
» Rectificatif article "trucs et astuces" MRB 571 juin 2011
» [Atelier en bibliothèque] Origami le mercredi 6 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les feuillets des Radis :: Pavé : Services publics :: ARTICLES-
Sauter vers: