Les feuillets des Radis

Forum des ami-es des feuillets des Radis
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Préfecture Bobigny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Préfecture Bobigny   Mer 20 Mai 2015 - 8:47

Album confidentiel ici : https://plus.google.com/photos/102663407539908626991/albums/6150569451260929249?authkey=CIf11PD60v_uUA

Est-ce que j'y retourne de jour ou de nuit ?

http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=10962

Anouk a pris aussi des photos.

Quant à moi, j'ai une histoire sur une américaine à qui on a fait chanter la Marseillaise pour prouver son "intégration". Et elle a proposé de chanter un chant révolutionnaire bien plus pointu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
(ra)Dijon

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: quiproco   Mer 20 Mai 2015 - 10:31

Cool ! Après, j'avais créé cette catégorie à la base pour qu'on parle de reportage photo, comme la question avait été soulevé à not dernière rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Lun 15 Juin 2015 - 8:39

Moi, ce qui m'a choqué sur cette dalle de la préfecture, c'est le decorum nationaliste. Qu'en faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Sam 15 Aoû 2015 - 21:34

Si les photos sont sélectionnées, je dois les mettre en qualité optimale sur le drive du compte Gmail. Dites-moi.

Je cite :

"Il me semble qu'on peut faire un reportage photo dont voici les photos. À voir. Le récit ci-dessus est atmosphérique, il décrit l'intérieur très bien, du coup pas besoin peut-être d'illustrer ce qui est écrit (je suis flemmard) et comme on ne peut pas trop faire croire qu'on y est allé et qu'on y est entré, autant décrire une chose précise l'atmosphère de la place dehors, avec tous les signes nationalistes. En plus, la lumière est inquiétante (enfin, y a pas de soleil). De plus j'ai truqué mon appareil pour augmenter la propagande de l'angoisse avec du flou. Enfin bon.

Après, s'il faut vraiment entrer, j'irai en août, à partir du 16...

Préselection perso parmi les moins foirées (il y a même le distributeur de certificat de non gage : dématérialisation, désintégration), j'aime bien aussi le côté Jean Moulin, André Malraux... humour macabre, humour des camps. L'album demeure complet par ailleurs :

1) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150569458567029074

2) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150571042143954946

3) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150572324131356098

4) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150576793790642290

5) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150577058412795810

6) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150583575884247714

7) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150586111966816290

8) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150586494639203698

9) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150587905358095362

10) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150589153767730994

11) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150590481767807346

12) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591805531386194

13) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591252251231458

14) "BIENVENUE" https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591960409406002

15) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150596863853514242

16) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150598253554625090

17) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150601113000390770

18) https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150603578824050770 "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure



Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Brève histoire de la préfecture de Bobigny   Mer 19 Aoû 2015 - 9:41

Le département de la Seine-Saint-Denis a été créé suite au nouveau découpage administratif de la région parisienne le 10 juillet 1964, qui divise l’ancienne Seine en quatre départements (Paris et les trois départements limitrophes de la Petite Couronne). Le choix de sa préfecture fut l’objet de plusieurs mois de discussion entre les différents maires. La logique aurait voulu que ce soit Saint-Denis, la ville la plus ancienne, mais il n’y avait pas de place au centre pour y construire la préfecture, et puis son maire était contre. Bondy fut aussi évoqué, mais là encore, le maire s’y opposa car il était contre le redécoupage de la région. Finalement, après avoir obtenu que l’aménagement de la ville soit confié à la municipalité et non au département, le maire de Bobigny, Georges Valbon, accepta d’accueillir la préfecture sur sa commune. Le 25 août 1965 fut instituée la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) du centre ville.
 
A l’époque, Bobigny était une commune rurale bordée par les champs, en pleine transformation industrielle (sa population vient de doubler en dix ans).
Son nouveau statut de préfecture obligea la ville à développer ses voies d’accès mais aussi à construire des logements à forte densité, des services publics et des équipements privés. Le centre ville s’organisa autour de deux grands axes perpendiculaires dont l’aménagement obligea à détruire l’ancienne voierie et les maisons qui la bordaient. Un problème majeur se posa : son sous-sol marécageux. Les architectes imaginèrent un système de dalles (comme des sols artificiels sur pilotis), qui facilitèrent le drainage des terrains et permirent par ailleurs de séparer les flux de circulations automobiles et piétonnes, ce qui était très à la mode dans ces années-là.
 
L’hôtel préfectoral fut construit entre août 1968 et juillet 1971 par l’architecte Michel Folliasson, choisi par le ministère de la culture.
Le nouveau centre-ville de Bobigny vit cette pyramide dissymétrique (70 mètres de base, 34 mètres de haut) remplacer les préfabriqués qui avaient accueilli les services préfectoraux pendant six ans. Deux autres bâtiments imposants suivirent : celui de la trésorerie générale et de celui de la DDE (direction départementale de l'Equipement) et de la Ddass (direction départementale des affaires sanitaires et sociales).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radinouk

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Ven 21 Aoû 2015 - 10:59

C'est intéressant. Je savais pas tous ces détails. Juste deux corrections. 




--------------------------------------


Le département de la Seine-Saint-Denis a été créé suite au nouveau découpage administratif de la région parisienne le 10 juillet 1964, qui divise l’ancienne Seine en quatre départements (Paris et les trois départements limitrophes de la Petite Couronne). Le choix de sa préfecture fut l’objet de plusieurs mois de discussion entre les différents maires. La logique aurait voulu que ce soit Saint-Denis, la ville la plus ancienne, mais il n’y avait pas de place au centre pour y construire la préfecture, et puis son maire était contre. Bondy fut aussi évoqué, mais là encore, le maire s’y opposa car il était contre le redécoupage de la région. Finalement, après avoir obtenu que l’aménagement de la ville soit confié à la municipalité et non au département, le maire de Bobigny, Georges Valbon, accepta d’accueillir la préfecture sur sa commune. Le 25 août 1965 fut instituée la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) du centre ville.
 
A l’époque, Bobigny était une commune rurale bordée par les champs, en pleine transformation industrielle (sa population vient de doubler en dix ans).
Son nouveau statut de préfecture obligea la ville à développer ses voies d’accès mais aussi à construire des logements à forte densité, des services publics et des équipements privés. Le centre ville s’organisa autour de deux grands axes perpendiculaires dont l’aménagement obligea à détruire l’ancienne voirie et les maisons qui la bordaient. Un problème majeur se posa : son sous-sol marécageux. Les architectes imaginèrent un système de dalles (comme des sols artificiels sur pilotis), qui facilitèrent le drainage des terrains et permirent par ailleurs de séparer les flux de circulations automobiles et piétonnes, ce qui était très à la mode dans ces années-là.
 
L’hôtel préfectoral fut construit entre août 1968 et juillet 1971 par l’architecte Michel Folliasson, choisi par le ministère de la culture.
Le nouveau centre-ville de Bobigny vit cette pyramide dissymétrique (70 mètres de base, 34 mètres de haut) remplacer les préfabriqués qui avaient accueilli les services préfectoraux pendant six ans. Deux autres bâtiments imposants suivirent : celui de la trésorerie générale et de celui de la DDE (direction départementale de l'équipement) et de la Ddass (direction départementale des affaires sanitaires et sociales)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Dim 23 Aoû 2015 - 9:16

La sélection n'est pas encore assez restreinte certes.

Comme personne n'avait réagi avant que je ne parte en province le 20, je n'ai pas les photos en qualité optimale sur moi pour les mettre sur le google drive des radis.

Je sélectionne donc d'après l'album que j'ai fait précédemment. Je rentre le 27 à Paris et serai en mesure de rebalancer les photos choisies en bonne qualité.

Je pars sur l'idée donc de mettre l'article historique sur la préf de Bobigny (avec l'image du marécage en sous-sol), le texte de Jean-Amos et les images de la nation française et toute la propagande d'état sur la résistance et le blabla. Il faudra tenter donc une sélection plus restreinte de 3-4 photos emblématiques à l'usage. Et on n'est pas obligé de mettre des photos verticales non plus.

Ce passage sur la préf fera écho à la couverture. On peut aussi mettre sur la page édito, la légende de la couv' genre : "en couverture...".

Ma prochaine préoccupation sera de proposer un début d'édito, si personne ne s'en est chargé.

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150572324131356098

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150586111966816290

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150586494639203698

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150589153767730994

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150590481767807346

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591805531386194

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591252251231458

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150591960409406002

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150602402089019874

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150603660325052866

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150598156539678802

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150596775687304642

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150581422042250178

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150575415516031026

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150574847002111778

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150570701457226834

https://picasaweb.google.com/102663407539908626991/2015051903?authkey=Gv1sRgCIf11PD60v_uUA#6150569458567029074
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure



Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Lun 24 Aoû 2015 - 9:20

Les photos sont vraiment très bien. Effectivement je pense que c'est bien d'avoir le petit texte qui explique d'où vient cette architecture. D'où vient Bobigny telle qu'elle est aujourd'hui. J'ai toujours cru que ça avait été une ville importante depuis bien plus longtemps. En fait c'était un trou et comme personne n'en voulait, de la préfecture du 93, c'est la petite ville ouvrière insignifiante et délabrée de banlieue qui se l'est coltiné. Et elle a grandi comme un trou : hideusement. Elle a payé pour les autres (le centre de Bobigny c'est quand même le plus laid de tout le 93, à mon sens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Lun 24 Aoû 2015 - 9:22

De quoi continuer sur l'idée de "violence" urbaine architecturale dans le prochain numéro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laure



Messages : 10
Date d'inscription : 15/07/2015

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Lun 24 Aoû 2015 - 10:20

Oui, c'est vraiment passionnant, en fait. Comment l'Etat peut réussir à massacrer une ville (donc un habitat, donc ceux qui vivent là), pour coller à son idéologie. Principes de séparation et d'isolement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radinouk

avatar

Messages : 277
Date d'inscription : 10/11/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Sam 29 Aoû 2015 - 10:42

Quelques corrections encore après relecture, je note que l'histoire racontée pourrait être la même que celle du parc de la Courneuve qui s'appelle d'ailleurs Parc Georges Valbon : des marécages transformés en lieu d''aménagement en l'occurrence en parc : 

Le département de la Seine-Saint-Denis a été créé suite au nouveau découpage administratif de la région parisienne le 10 juillet 1964, qui divise l’ancienne Seine en quatre départements (Paris et les trois départements limitrophes de la Petite Couronne). Le choix de sa préfecture fut l’objet de plusieurs mois de discussion entre les différents maires. La logique aurait voulu que ce soit Saint-Denis, la ville la plus ancienne, mais il n’y avait pas de place au centre pour y construire la préfecture, et puis  (alourdit inutileemnt) son maire était contre. Bondy fut aussi évoqué, mais là encore, le maire s’y opposa car il était contre le redécoupage de la région. [Je mettrais : Bondy fut évoquée, sans succès, les détails apportés sont pas utiles dans notre perspective] 
Finalement, après avoir obtenu que l’aménagement de la ville soit confié à la municipalité et non au département, le maire de Bobigny, Georges Valbon, accepta d’accueillir la préfecture sur sa commune, mais il négocia que l'aménagement de la ville soit confié à la municipalité et non au département [déplacé]
Le 25 août 1965 fut instituée la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) du centre ville.
 
A l’époque, Bobigny était une commune rurale bordée par les champs, en pleine transformation industrielle 
Son nouveau statut de préfecture obligea la ville à développer ses voies d’accès mais aussi à construire des logements à forte densité, des services publics et des équipements privés. Sa population doubla en dix ans. (Au passé et passage déplacé) Le centre ville s’organisa autour de deux grands axes perpendiculaires dont l’aménagement obligea à détruire l’ancienne voirie et les maisons qui la bordaient. Un problème majeur se posa : son sous-sol marécageux. Les architectes imaginèrent un système de dalles (comme des sols artificiels sur pilotis), qui facilitèrent le drainage des terrains et permirent, par ailleurs, de séparer les flux de circulations automobiles et piétonnes, ce qui était très à la mode dans ces années-là.
 
L’hôtel préfectoral fut construit entre août 1968 et juillet 1971 par l’architecte Michel Folliasson, choisi par le ministère de la culture. (pas utile comme précision)
Le nouveau centre-ville de Bobigny vit cette pyramide dissymétrique (70 mètres de base, 34 mètres de haut) remplacer les préfabriqués qui avaient accueilli les services préfectoraux pendant six ans. Deux autres bâtiments imposants suivirent : celui de la trésorerie générale et de celui de la DDE (direction départementale de l'équipement) et de la Ddass (direction départementale des affaires sanitaires et sociales). 

ça donne : 
Le département de la Seine-Saint-Denis a été créé suite au nouveau découpage administratif de la région parisienne le 10 juillet 1964, qui divise l’ancienne Seine en quatre départements (Paris et les trois départements limitrophes de la Petite Couronne). Le choix de sa préfecture fut l’objet de plusieurs mois de discussion entre les différents maires. La logique aurait voulu que ce soit Saint-Denis, la ville la plus ancienne, mais il n’y avait pas de place au centre pour y construire la préfecture, et son maire était contre. Bondy fut évoquée, sans succès. Finalement, le maire de Bobigny, Georges Valbon, accepta d’accueillir la préfecture sur sa commune, mais il négocia que l'aménagement de la ville soit confié à la municipalité et non au département. Le 25 août 1965 fut instituée la ZUP (Zone à Urbaniser en Priorité) du centre ville.
 
A l’époque, Bobigny était une commune rurale bordée par les champs, en pleine transformation industrielle. Son nouveau statut de préfecture obligea la ville à développer ses voies d’accès mais aussi à construire des logements à forte densité, des services publics et des équipements privés. Sa population doubla en dix ans. Le centre ville s’organisa autour de deux grands axes perpendiculaires dont l’aménagement obligea à détruire l’ancienne voirie et les maisons qui la bordaient. Un problème majeur se posa : son sous-sol marécageux. Les architectes imaginèrent un système de dalles (comme des sols artificiels sur pilotis), qui facilitèrent le drainage des terrains et permirent, par ailleurs, de séparer les flux de circulations automobiles et piétonnes, ce qui était très à la mode dans ces années-là.
 
L’hôtel préfectoral fut construit entre août 1968 et juillet 1971 par l’architecte Michel Folliasson. Le nouveau centre-ville de Bobigny vit cette pyramide dissymétrique (70 mètres de base, 34 mètres de haut) remplacer les préfabriqués qui avaient accueilli les services préfectoraux pendant six ans. Deux autres bâtiments imposants suivirent : celui de la trésorerie générale et celui de la DDE (direction départementale de l'équipement) et de la Ddass (direction départementale des affaires sanitaires et sociales). 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   Sam 29 Aoû 2015 - 20:41

Bien.

Devant l'absence de contre-proposition forte (franchement Pole emploi, c'est moche et même Jean-Amos n'en parle plus depuis dix ans ou pas) ou de contre-argument fort (trop de photos de la préfecture, ça veut dire quoi au fond ?), tentons de faire la 4ème de couv' comme tu l'as prévue ainsi, avec le texte.

Pour moi, y a deux arguments :
- elle clôt la UNE
- elle explicite la UNE

Il faudrait voir comment on peut conceptualiser cette page dans le cadre d'un journal. Genre : poster architectural porno ou carte postale à détacher du 93.

Franchement, ça ne m'aide pas les remarques. Il faudrait que les gens proposent des choses constructives et claires.

J'ai ébauché un édito à amender qui dit qu'on peut lire dans le désordre le journal : http://journaldesradis.latchatche.net/t252-edito
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Préfecture Bobigny   

Revenir en haut Aller en bas
 
Préfecture Bobigny
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Préfecture du Doubs (25) - restauration des façades et toitures de la préfécture - Lot 2 sculpture
» La Cathédrale de Belfort & la préfecture
» usine de Bobigny
» Au coeur de la Préfecture de Police : La Libération de Paris
» contrario !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les feuillets des Radis :: Pavé : Services publics :: Quellles images / photo sur les SP ?-
Sauter vers: