Les feuillets des Radis

Forum des ami-es des feuillets des Radis
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 LE DÉBAT SUR LA LISTE DE MOB P8 EXHIBIT B

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: LE DÉBAT SUR LA LISTE DE MOB P8 EXHIBIT B   Lun 1 Déc 2014 - 15:50

INTÉRESSANT CAR L' ÉCHANGE CONCENTRE TOUS LES ARGUMENTS POLÉMIQUES (ET AUTRES PIÈGES DANS LESQUELS JE ME SUIS VAUTRÉ AU DÉBUT).

LA CHRONOLOGIE EST DÉCROISSANTE, LE MAIL PLUS RÉCENT EST EN HAUT.

Moi (Megaupload77) :

Re-bonjour,

Alors, voici une compilation de vidéos sur le mouvement de protestation, attention, ce sont exclusivement des vidéos de médias disons libres. Ceci pour défendre l'idée que ce n'est pas une ""bête" manifestation" et qu'on a là un discours beaucoup plus large que l'appréciation esthétique et politique d'une oeuvre d'art installée dans des institutions culturelles officielles. De plus, la vision de l'oeuvre en question y est abordée.
Je donne l’ordre où j’ai regardé les choses.

Témoignage de Casey, la rappeuse, qui a chanté William Shakespeare (en compagnie de Denis Lavant et D de Kabal entres autres) à la Maison des Métallos par le passé :
https://www.youtube.com/watch?v=m9SmNUEzzvw

Rassemblement JOUR 1, dont le témoignage d'un manifestant qui a vu l'installation à Poitiers :
http://youtu.be/2aFaDuuyXH4?list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Rassemblement JOUR 2 :
https://www.youtube.com/watch?v=f1ymj1b5830&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Témoignage d’un membre de la brigade anti négrophobie :
https://www.youtube.com/watch?v=UZIF9mbxp5M&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Témoignage d’un manifestant qui parle de l'idéologie et qui questionne l'art :
https://www.youtube.com/watch?v=fNjdcKaBHK4&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Témoignage d’une manifestante qui parle de ce qu’être un « comédien », aussi :
https://www.youtube.com/watch?v=mIrfUrIYNo4&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Rassemblement JOUR 3 :
https://www.youtube.com/watch?v=fBHPv0XWWZE&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Discours d’un manifestant « intellectuel » qui a fait normale sup agrégé de philosophie, discours similaire à celui que j’ai entendu dimanche :
https://www.youtube.com/watch?v=W-fuzsgAJso&list=UU1blXbyruQnKhGwJianAaxQ

Vidéo particulièrement intéressante à partir de 8:03 sur la violence policière. Ensuite, on a le témoignage d’une spectatrice qui juge l’installation pas raciste et une réponse à un tout autre sujet par un manifestant, dans une discussion argumentée, loin d’être bête :
https://www.youtube.com/watch?v=oXf9mAMZbm0

Après avoir vu cela, on comprend mieux cette vidéo, que j'avais regardée en 1er :
https://www.youtube.com/watch?v=VzoRSI8rtH4&list=UUYPOvVomt1plciWyHJMLOJg

Voilà, en espérant que comme moi, cela vous a enthousiasmé, car il y a de posés des postulats pour ma part, tout à fait valables.

À bientôt,
au 104 sûrement. Ils appellent à la manifestation du 7 au 14.
M.


Le 1 décembre 2014 11:30, Megaupload77 . <minh.....................@gmail.com> a écrit :

[Le même mail mais sans les photos qui l'alourdissaient, mais juste le lien vers l'album photo]

Bonjour,

Je me permets de rebondir... j'étais hier pour ma 1ère fois au rassemblement au TGP à l'appel du collectif contre exhibit B... j'ai tout lu et j'ai regardé tous les reportages sur youtube.

Les manifestants, le collectif, ont manifesté à chaque représentation depuis plusieurs jours à ce que j'ai compris... ils se sont fait matraquer gratuitement un soir de la semaine et il y a eu une collecte pour les frais d'avocat hier.

Je crois effectivement que le débat dépasse largement l'espace de l'installation, si l'artiste a mis trop ou pas assez de ceci ou de cela... Et je crois que même des manifestants l'ont vue cette installation, ailleurs, et qu'ils peuvent en parler en toute légitimité, avec un discours construit et savant, mais très peu rapporté par les mass médias.

À la réflexion, la mienne avec mes limites, je pense que s'arrêter à l'installation, pour ne pas protester plus loin, ce serait comme de peser le pour et le contre de structures comme les camps de rétention administrative, peser le pour ou le contre de l'intervention de la police un jour de 2005 à Clichy-sous-Bois à proximité d'un transformateur EDF. Quoiqu'on en pense et ce que le camp adverse pense, il se passe des choses, il y a des événements et le débat initial autour de l'oeuvre n'a ensuite qu'un sens limité et une portée limitée.

J'ai découvert (ma bêtise)... qu'on n'en est vraiment plus là.
Le mouvement est intelligent, sa pensée part d'ailleurs. Quitte à prendre une forme physique/intellectuelle, et oui. Car il y en a assez de la peur et de l'anesthésie de l'art et du public culturel. (Samba, Bande de filles, Un prophète, je crois qu'on n'en peut plus de cette forme de messianisme, on en a marre.)

https://www.youtube.com/watch?v=VzoRSI8rtH4

Je ferai ici une compilation des vidéos que j'ai vues sur Youtube (merci Youtube et Google), il y en a pas beaucoup, c'est une bonne heure de visionnage, une sorte d'Exhibit du Collectif Contre Exhibit B, pour donner un sentiment à ceux et à celles qui ne les ont pas déjà regardées ou qui n'étaient pas là comme moi les jours précédents, partager mon sentiment sur ce que j'ai découvert "dans la vraie vie" et particulièrement mon retard et ma méprise initiale dans ce qu'il se joue avec ce mouvement de protestation. Si la pétition pouvait paraître approximative, j'ai découvert que la réalité ne l'était pas. Il se passe vraiment, mais vraiment quelque chose. Alors oui, ce n'est pas parfait. Mais qui l'est dans une recherche d'organisation permanente et de constitution collective permanente, singulière et originale, à peu de moyens, à part la Licra, le Mrap, le PS (Pellerin), la LDH, la Cimade, le TGP, le 104 ?

Simplement, hier, ils reconnaissaient, entre autres (la compilation de vidéos viendra ensuite exposer leur discours politique plus large) une victoire quand d'autres y voyaient un échec de la protestation. "D'avoir déplacé et matérialisé l'oppression de l'installation et du musée et du théâtre, dans la rue (la police), et ainsi de jeter le sceau de la honte sur le TGP". Ça peut paraître ronflant... mais quand même, ce n'est pas rien d'avoir établi, pour moi, et de manière incongrue (autant incongrue que l'art contemporain peut l'être si on veut parler en ses termes) la continuité entre l'institution culturelle et la culture de l'institution de la police. Une très bonne installation artistique, intellectuelle et politique mettant en scène le bras armé de l'institution culturelle.

Et vous pourrez même y voir Monsieur le Commissaire (si je ne me trompe pas), bien connu des étudiants de Paris 8, lorsque lors d'un mouvement étudiant il y a quelques années, celui-ci était venu avec ses collègues matraquer et arrêter deux étudiants intra muros.

Amicalement, à très vite.


NB : Glanée sur Facebook, cette intervention m'a frappé dans ma cécité initiale : être de quelque part, pour des milliers et milliers de personnes tenues dans des camps, est avant tout l'unique raison de s'y voir enfermés. Et aucun ou presque n'est blanc. L'universalisme est un concept occidental... pour occidentaux. Quant à la si souvent évoquée "complexité de la situation contemporaine" n'est-elle pas elle-même un étendard ? l'étendard de cette majorité maussade mais froussarde pour laquelle prendre part à une révolte, à n'importe quelle révolte, est avant tout une trouille qu'il est toujours urgent de déguiser en subtilité, en résultat d'une hauteur de vue supérieure ? Pour ma part, c'est en effet fort simple : l'émeute est une bonne chose.

[...]

1. Je parle des camps occidentaux de rétention tels qu'ils ont proliféré en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, en Nouvelle Zélande, en Russie, au japon, et sont devenus non seulement l'un des outils principaux de la domination sous sa forme actuelle, mais aussi l'une de ses grandes industries (en gestions privées pour l'essentiel, travail obligatoire ou sous-rémunéré dans bien des cas… des enjeux économiques colossaux). Les personnes qui y sont enfermées ne le sont pas pour ce qu’elles ont fait, seulement pour ce qu’elles sont. Ce que l’on interdit par le camp, c'est d'être en mouvement sans être de la bonne couleur. Parce que la circulation à présent est elle-même le pouvoir. Qui la régule s’enrichit et domine. C’est ainsi que pour circuler tout-à-fait librement, aujourd’hui, il faut être tout-à-fait blanc.
2. Ne pas vouloir être blanc ? On peut, bien sûr, envisager positivement la volonté d’un blanc à ne pas se reconnaître en tant que blanc, à ne rien vouloir faire “personnellement“ du fait d’être blanc. Quand il s’agit d’un(e) français(e), ce refus peut en plus être culturel, fondé sur des principes égalitaires et révolutionnaires hérités de 1789. Mais refuser son origine, sa couleur, n’est pas à la portée de tous, n’est pas également possible à tout le monde. Le fait par exemple que le nombre d’afro-américains en prison aux États Unis aujourd’hui soit supérieur au nombre d’esclaves au moment de l’abolition (quelle libération réussie !) en dit long sur la difficulté qu’il peut y avoir à échapper à la condition de noir quand on est noir. Et tant qu’être noir sera quelque chose, être blanc sera autre chose, que cela plaise ou non à ceux des blancs qui ne se sentent pas “personnellement“ responsables de l’enfermement en masse des noirs.
3. Tu me demandes ensuite de quelles émeutes je parle ? je parle de toutes les émeutes confondues. Toutes sont meilleures que le silence, la résignation et l’invisibilité du peuple. Il sera toujours temps de faire le tri, pourvu que la démocratie parlementaire soit découverte dans son vide absolu, dans son incapacité à représenter quoi que ce soit pour qui que se soit.
Je me contrefiche d’Exhibit B, je me fous du spectacle de Romeo Castellucci sur le Christ et du reste. Que ces machins aient lieu ou soient empêchés n’a, à mon avis, aucune importance. Ce sont les pièces d’un édifice déjà effondré. Vraiment, on s’en tape. Ce qui compte est que des gens autrement invisibles apparaissent en certaines occasions, dont celles-ci. Qu'ils me plaisent tous ou non, n'est pas le problème. Qu’ils affrontent l’ordre et la police est ce qui compte. Qu’ils se montrent et qu’ils se voient, qu’ils se trouvent et se parlent. Car voilà notre véritable culture pour demain, voilà la création dont il faut refaire la liberté.
4. Les appels à la révolte ont un goût de posture romantique, dis-tu ?
D’une part je n’ai pas appelé à la révolte, hélas, je ne fais que la saluer. Ensuite, je connais la chanson du pleutre dans laquelle le mot “Courage“ est remplacé par celui de “Naïveté“, mais la connais-tu bien, toi qui la fredonnes ?
D’autre part, je me demande si, par exemple, tu vois aujourd’hui Pasolini, Genet ou Foucault comme des romantiques ayant appelé à la révolte par goût de la posture, et si tu penses que les appels au spectacle par des Castellucci, Bailey ou Garcia sont des valeurs plus sérieuses, vierges, elles, de toute posture ? - mais ces derniers sont de grands artisans, les pauvres, et je ne leur veux vraiment aucun mal. Cependant, tu ne devrais peut-être pas les présenter en « intellectuels blancs ». S’ils sont indéniablement des blancs, ce ne sont pas du tout des intellectuels et voilà sans doute une part du problème qu’il ne faudrait pas s’empêcher de voir.

[...]




Merci de votre patience...

Où on verra qu'il y avait hier aussi, de la médiation culturelle et de l'action culturelle vers les publics de proximité, ainsi que des êtres en cage symbolisant l'oppression des peuples :

https://plus.google.com/photos/102663407539908626991/albums/6087812664883753297?authkey=CO_Em93Q3NWAsgE

​(on peut voir que le public esthétique et culturel venu voir l'installation de Bailey est venu en nombre, par cars entiers)


Le 30 novembre 2014 15:24, christineroquet <..................@free.fr> a écrit :
Bonjour,
Les deux articles mentionnés ci-dessous sont d'un très grand intérêt et font tout à fait avancer la réflexion, merci à Valentin Schaepelynck de les avoir signalés. Qu'en aurait-il été de cette affaire si, en lieu et place d'une "bête" manifestation, les uns et les autres, épaulés par des étudiants en Arts de notre université, avaient présenté devant le TGP une perfomance, leur performance ?…
Bon dimanche,
C. Roquet


Le 29 nov. 2014 à 11:09, Valentin Schaepelynck a écrit :

Bonjour, 
je n'ai pu ni voir la performance et bien sûr je suis contre toutes les censures.
Toutefois, j'ai quand même l'impression que quand on parle tout de suite de censure, on passe peut-être à côté de ce qui est en train de se jouer dans cette affaire, et qui est symptomatique d'une certaine situation politique. C'est peut-être moins le contenu de l'expo qui est en cause, que la question de savoir à qui s'adresse ce dispositif. On peut trouver les propos des manifestants confus mais ce qu'ils semblent dire c'est aussi : "qui explique quoi à qui ?" Ce que j'entends aussi dans les paroles des manifestants c'est : nous qui vivons quotidiennement ces discriminations, nous ne trouvons pas notre place dans ce dispositif. On s'étonne que la performance n'ait pas déclenché de réaction à Avignon, mais peut-on ignorer le contexte d'une ville multiculturelle comme Saint-Denis ? N'est-ce pas aussi le rapport qu'entretiennent les institutions culturelles avec les populations qui vivent autour d'elles qui est aussi en question ici ? Au fond, qu'une performance suscite une telle réaction, cela pourrait aussi faire partie de la performance elle-même ...
Les points de vue de Stéphane Lavignotte et d'Eric Fassin me semblent mesurés et intéressants à cet égard : 
http://blogs.mediapart.fr/blog/eric-fassin/291114/exhibit-b-representation-du-racisme-et-sous-representation-des-minorites-raciales
http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanelavignotteorg/261114/exhibit-b-jirai-au-tgp-mais-cette-fois-pour-manifester

Ce que cet épisode raconte c'est aussi les divisons qui traversent l'anti-racisme. On peut tout à fait trouver que l'action des manifestants n'est pas pertinente, mais il ne faudrait pas que cette discussion plus générale passe à la trappe il me semble, il y a là un analyseur à côté duquel ne pas passer. 

Amicalement
Valentin Schaepelynck (MCF, sciences de l'éducation)

Le 28 novembre 2014 15:02, Rudy Pascarella <...............@gmail.com> a écrit :
je partage totalement le point de vuede christine roquet. Supprimer un spectacle, ou faire en sorte qu'il soit supprimé, pour des raisons idéologiques (n'importe lesquelles), c'est de la censure pure et simple. Il n'existe pas que la censure d'état! 
(NB: la condamnation se fait, en ce cas, après un examen MEDIATIQUE: ceux qui condamnent ce produit, en ont entendu parler sur les medias. donc, l'examen a eu lieu, mais de la façon la plus bête et superficielle).

Mais, qu'est-ce que ça signifie, que lutter contre le racisme? qu'est-ce que ça signifierait, dans ce cas, AGIR? Empêcher que des propos racistes soient exprimés, ou faire en sorte qu'ils soient inefficaces, qu'ils soient ridiculisés ou rendus inoffensifs, ou mieux qu'ils soient DISCUTÉS? Ou travailler POUR la diversité, l'égalité des droits, en MULTIPLIANT les voix qui participent au débat, plutôt qu'en les censurant?

Je crois que ce soit une attitude très contradictoire, que de lutter contre un produit particulier d'expression libre, tout en descendant en même temps dans les rues pour manifester contre la repression fasciste du droit à manifester pacifiquement. Lutter contre des propos fascistes et/ou racistes, exprimés dans une performance artistique, devrait éventuellement se faire en empruntant les mêmes moyens, et non pas par le silence qu'on impose aux autres.  
veillons toujours contre nos petits ou grands micro-facismes!
Je me rendrais dès que possible (au plus vite possible!) visiter cette performance, avant que n'importe quelle censure le fasse sauter. 
Rudy Pascarella   

2014-11-28 11:59 GMT+01:00 christineroquet <.............@free.fr>:
Re-bonjour,
C'est bizarre, la LICRA et le MRAP n'ont pas tout à fait le même point de vue sur cette exposition… Sans doute des groupes de racistes eux aussi ?

http://www.theatregerardphilipe.com/cdn/communique-de-la-licra-de-la-ldh-et-du-mrap-exhibit-b

La confusion entre une oeuvre et le discours qui l'accompagne (de plus, via la PPA, la Presse du Pouvoir et de l'Argent) est regrettable. Si un torchon de la presse gratuite dit que Machin a fait telle déclaration (problématique) sur son bouquin, je vais éviter à tout prix de le lire ? 
Personnellement, je trouve que se fier à la couleur de peau des gens pour décider si on va ou non dans un rassemblement est une procédure assez étrange, l'exacte envers de la médaille qu'on dénonce, avec des raisonnements pareils on pourrait trouver qu'Obama est un "bon" président ! Vous avez raison, demander de "supprimer une représentation" n'est pas de la censure, puisqu'ici on condamne sans connaître (dans le Robert la censure renvoie à "condamnation d'une opinion, d'un texte (d'une oeuvre) après examen"). Demander la "suppression" (c'est-à-dire la disparition, supprimer = ne plus laisser exister ou alors j'y perds mon latin !) d'une oeuvre qui semble non conforme à quelque groupe social ou politique que ce soit est du même ordre que de brûler les "mauvais livres" en place publique. 
A mes yeux, ce collectif a toute légitimité à exister et agir, encore faut-il que ce soit en toute connaissance de cause. Toute criminalisation de manifestants est à dénoncer, cela va sans dire, mais je ne pense pas que le TGP ait fait appel à la BAC, si ? La question récurrente à propos de l'art : "montrer la violence est-ce de la violence ?" mérite mieux qu'une condamnation sans appel. 
Prenons garde de ne pas utiliser les mêmes armes que celles de nos ennemis, un jour ou l'autre elles se retournent contre nous. 
J'ai beaucoup de travail, je vous fais à tous mes salutations cordiales, passez une bonne journée,
C. Roquet

Début du message réexpédié :

De : …............@orange.fr
Objet : Rép : [mobilisation-p8] le spectacle Exhibit B à Saint-Denis, quel spectacle ?
Date : 28 novembre 2014 10:49:45 HNEC
À : mobilisation-p8@googlegroups.com
Répondre à : mobilisation-p8@googlegroups.com


Bonjour,

Il faudrait aller voir soi-même avant de juger?
Un metteur en scène sud-africain blanc représentant un zoo humain par des personnes noires nues dans des cages. «Plonge dans l'histoire coloniale en montrant des tableaux vivants de Noirs tels qu'on les exposait dans les foires et expositions aux XIXe et XXe siècles» dit 20 Minutes quand il en fait l'apologie. Ce n'est pas «ce qu'on en dit», c'est ainsi que la pièce est présentée par son metteur en scène lui-même.
Il ne m'en faut pas plus pour ne pas souhaiter y entrer.

Pour faire le pas d'aller au rassemblement, il me fallut voir que la majorité des personnes y allant sont noires. Il ne s'agit visiblement pas d'une manifestation de petits bourgeois blancs faisant des leçon de racisme tout en le perpétuant. Il s'agit entre autres du collectif stop le contrôle au faciès, de la brigade anti-negrophobie. 
Les personnes présentes hier n'appellent pas à la censure, mais bien au boycott et a la suppression de cette représentation.
Dois-je rappeler que ce ne sont pas des méthodes en elles-même fascisantes, comme il a été sous-entendu. Ce sont des méthodes de luttes contre des oppressions (Boycott des produits Sud-africains sous l'apartheid, Boycott des produits des colonies israéliennes en Palestine ...). 
Ce qui est systématique par contre, c'est la criminalisation des manifestant-e-s, accusé-e-s ici d'entraver la liberté artistique et culturelle.

Que le TGP invite au débat, que le metteur en scène dise sa représentation anti-raciste, que le ministère de la culture parle de «censure» ... Depuis quand demande-t-on aux oppresseurs de définir ce qui est oppression et ce qui ne l'est pas? Ce n'est pas se placer du côté des opprimé-e-s du racisme que de donner du crédit à ces déclarations. 

La contestation existerait également s'il s'agissait d'une représentation mettant en scène nu-e-s des femmes à la cuisine, des juif-ve-s dans des chambres à gaz, des homosexuel-le-s en camisole de force... 

Il n'est là pas question de raisons morales, mais de raisons politiques; d'une lutte contre une discrimination structurelle, qui ferait bien d'etre questionnée plus souvent. 


Adèle MARTIN

Envoyé avec mon Smartphone BlackBerry® de Free

From: christineroquet <....@free.fr>
Sender: mobilisation-p8@googlegroups.com
Date: Fri, 28 Nov 2014 08:47:04 +0100
To: mobilisation-p8<mobilisation-p8@googlegroups.com>
ReplyTo: mobilisation-p8@googlegroups.com
Cc: collectif-etudiants-etrangers@googlegroups.com<collectif-etudiants-etrangers@googlegroups.com>;collective-feministe-p8@googlegroups.com<collective-feministe-p8@googlegroups.com>
Subject: [mobilisation-p8] le spectacle Exhibit B à Saint-Denis, quel spectacle ?

Bonjour,a
J'ai une seule question : QUI des personnes présentes a vu ce spectacle dit "raciste" ? QUI peut me dire quels sont les éléments de cette installation-performance qui inciteraient au racisme ? Il me semble que le TGP lui-même invite au débat, ne serait-ce que par ses choix de programmation. Se vanter de faire annuler une manifestation artistique pour des raisons morales, non argumentées et non fondées sur la réception même de l'oeuvre (puisque "on ne l'a pas vu mais on nous a dit que") me semble aller dans une très mauvaise voie. Demain, brûlera-t-on les livres qui ne nous plaisent pas ? Qui plus est sans les avoir lus ? 
Débat ou censure, j'ai choisi mon camp.  
Bonne journée,
Christine Roquet



Le 27 nov. 2014 à 21:30, Loïse Tilbourg a écrit :

Bonsoir, 

Ce soir a eu lieu un rassemblement devant le Théâtre Gérard Philippe de Saint Denis (59, boulevard Jules-Guesde) contre le spectacle raciste Exhibit B, organisé notamment par le collectif contre Exhibit B et la brigade anti-negrophobie. 

Vous pouvez déjà voir ça ici : 
http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-denis-les-manifestants-empechent-exhibit-b-27-11-2014-4327803.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

Il y avait plusieurs centaines de personnes en tout quand je suis partie il y a une heure. Le spectacle a été annulé ce soir grâce à la mobilisation des gens, mais apparemment il reste programmé tous les soirs jusqu'au 30 novembre. 

Dans le climat actuel par rapport à la mobilisation contre les violences policières, la militarisation de saint-denis lors des manifs, les interpellations et OQTF sur les lycéens de saint-denis, il apparaît nécessaire de faire converger les luttes....

Donc le RDV est donné demain à 18h devant le Théâtre Gérard Philippe. Diffuser largement.

Loïse
(cet appel est écrit à titre personnel, mes infos ne sont pas super précises mais comme rien n'est passé là-dessus jusqu'à maintenant voilà)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minh



Messages : 291
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: La suite...   Mar 2 Déc 2014 - 9:49

Hello à tous et à toutes,

Je vous fais donc passer l'appel au rassemblement de dimanche prochain 7 décembre 14h au 104 [établissement public de coopération culturelle parisien] [anciennement service municipal des pompes funèbres] par le mouvement contre Exhibit B - et tout ce que Exhibit B représente.

Mouvement qui ne cesse de se constituer en collectif, qui produit de multiples rencontres et de la discussion entre les gens, à ce que j'en vois, quoiqu'on en pense.

Voilà, dans un monde où l'institution culturelle est aussi l'institution de la culture de la police, où règne une politique mondiale des camps légitimée par la culture ; où les deux institutions culturelles et policières sont deux énormes et véritables business (qui légitiment à elles seules la politique raciste des gouvernements ?) ; où la "démocratie parlementaire est un vide absolu dans son incapacité à représenter quoi que ce soit pour qui que ce soit".

Moi, ça me parle.

Glané par ailleurs :







Amicalement,
M.

Flyer officiel :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
LE DÉBAT SUR LA LISTE DE MOB P8 EXHIBIT B
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2999] Liste "old school v7" mais en v8.
» [ROMs RADIO] Liste des roms radio pour le HTC desire
» Liste des faux éditeurs à risque
» Liste d'armée Necron pour NetEpic
» Liste des chaînes TV chez naxoo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les feuillets des Radis :: Pavé racisme-
Sauter vers: